De gauche à droite, les associés de Sequoia Capital : Matt Miller, Luciana Lixandru, Doug Leone et George Robson. (Sequoia Capital)

Par Charlie Perreau

Publié le 23 mai 2022 à 8:00Mis à jour le 23 mai 2022 à 19:00

Il y a des noms qui résonnent dans la tête des fondateurs de start-up. Celui de Sequoia Capital en fait partie. Le célèbre fonds de capital-risque américain, qui fête cette année ses 50 ans, a misé sur les sociétés les plus emblématiques de la tech comme Apple, Instagram et Google mais aussi des start-up reconnues telles que Stripe, Square ou encore Klarna. A l’origine plutôt spécialisé sur les séries A et B, Sequoia Capital réalise désormais une majorité d’investissements en amorçage et pré-amorçage.

Preuve en est avec le lancement de son tout nouveau programme d’incubation européen de huit semaines. Baptisé Arc, il consiste à injecter un million de dollars dans une start-up contre 10 % de son capital. Pour la première promotion, 17 start-up ont été sélectionnées dont trois Françaises : Popsink, outil de traitement de données en temps réel, et deux autres dont les noms ne sont communiqués.

https://www.lesechos.fr/start-up/ecosysteme/loffensive-de-sequoia-capital-en-france-1408748